Bientôt…

Aujourd’hui, j’avais rendez-vous avec Dr Célèbre, ma gynéco du centre pma.

Le début a été un peu tendu, nous sommes arrivés avec les examens qu’elle avait demandé (écho et pds à J3 + sérologies pour nous 2). Elle prend les sérologies, marque un temps d’arrêt et nous demande pourquoi j’ai fait une écho à J3… Je lui ai expliqué que le sage-femme m’avait demandé d’en faire une selon les instructions qu’ELLE avait donné. L’Amoureux a explosé, il a expliqué qu’on a « perdu » une demi-journée pour faire cette écho et que maintenant elle semble dire que ça sert à rien. Il lui a balancé tout ce qu’il avait sur le coeur : l’hypestim pendant laquelle l’hôpital où je suis allée n’a jamais réussi à les joindre, le soir où il a appelé parce que j’étais mal mais où personne n’avait répondu réellement à ses demandes (en gros, que doit-on faire), le sentiment d’avoir été abandonnés alors qu’on avait besoin d’aide. Elle ne se souvenait plus de l’hyperstim’ … C’est dire ! Elle a alors tout repris, s’est excusé au nom du service, il y a eu des dysfonctionnements et j’aurai dû être hospitalisée dans leurs services. J’ai eu une infection d’origine inconnue en plus de l’hyperstim. Elle a regretté que tout cela nous soit tombé dessus. Ca nous a fait du bien, beaucoup de bien même si ça n’efface pas la période difficile que nous avons vécu.

Finalement, elle ne pense pas que je sois opk. Elle m’a dit que j’avais des ovaires multi-folliculaires mais la pds est bonne et les follicules ne ressemblent pas à ceux des opk. Je lui fais confiance (ai-je vraiment le choix ?).

Ensuite, nous avons parlé du (des ?) transfert(s). A ma grande surprise, on rempile sur ce cycle. On transférera le J2 qu’il nous reste et si il y a un problème de décongélation, on pourra décongeler le J5. (put*in, j’ai l’impression de parler de steak…)

Stimulation toute légère : 33 UI de puregon vendredi, samedi et dimanche, contrôle lundi (à J12) et sûrement déclenchement dans la foulée. Voilà, c’est lancé. Il ne reste plus qu’à attendre…

Publicités

Toi aussi, viens rire avec DN

J’ai cru que le rire était mort à la suite des attentats. Mais je te rassure, de mon côté, j’ai une sacré complice – DN – qui lui fait du bouche à bouche.

Aujourd’hui, je devais faire une pds et une échographie (à J3, suite à l’échec de la fiv et de l’hyperstim, il s’agissait de vérifier que tout allait bien là dedans pour tenter bientôt un tec). Je me rends donc chez mon échographiste préférée (elle est vraiment top) et c’est parti pour un tour d’endochattage ! Et devinez quoi….

Nan, je ne suis pas enceinte, hein, ça m’aurait bien plus mais nan… C’est beaucoup plus fun : elle m’a trouvé des ovaires micro polykystiques !!! Tadam ! Vous ne voyez sûrement pas ce qui est drôle, je vais vous aider : il y a un an, quand on avait fait cette même écho et pds (juste avant ma première iac), tout était normal. Tout à toujours été parfaitement normal de mon côté.

Et là, après la fiv, nouveauté : ompk ! Je ne suis que joie et bonheur… A la place d’un problème de sperme, on se retrouve avec deux problèmes. J’ai comme l’impression que plus on avance, plus on découvre de m*rde… Mais quand cela s’arrêtera ?

Les filles opk, pourriez-vous me dire ce qui change dans les stim’ ? (des doses moins fortes, non ?)

Et la qualité d’ovocyte est-elle toujours moins bonne ? Quelqu’un pour me rassurer ? (j’en ai un peu besoin). Je vois ma gynéco jeudi prochain, si vous avez des suggestions pour ce rendez-vous, n’hésitez pas !