DNLP, lâche-moi !

Je vous avais laissé avec cette histoire de kyste sur mon ovaire droit qui m’avait fait croire un instant à un gertrudage en kidnappant mes cycles.

Je devais laisser passer 3 mois en croisant les doigts pour qu’il disparaisse. Ce qui me préoccupait au premier plan c’était cette histoire de cycle qui revenait pas (enfin, ça ne veut pas dire pas de sang cette histoire mais des pertes de sang complètement aléatoires sans vraies règles).

Le rendez-vous de contrôle a eu lieu la semaine dernière avec Dr Chic (le lieu, le cabinet, la déco sont chics d’où son surnom), mon nouveau gynéco de proximité. Il m’a annoncé la persistance de ce fichu kyste sitôt la sonde glissée entre mes jambes. (glamour toujours !) C’est un beau kyste joufflu, de 7 cm, avec son organisation interne : des végétations qui semblent bouger sous la sonde et qui ferait presque penser à une bonne nouvelle.

Dr Chic m’explique que c’est un kyste organique qui ne partira pas tout seul, un jour ou l’autre, il faudra aller le chercher. Il se préoccupe d’éventuelles douleurs que je pourrai ressentir ; effectivement j’ai parfois mal du côté droit du ventre mais ça reste quand même assez supportable. Pour lui, l’opération n’est pas pressée et il me signale qu’il essaiera de préserver ce qu’il peut de mon ovaire droit mais qu’il est possible qu’il enlève l’ovaire entier. Ça dépend de ce qu’il trouve… Je ne sais que penser mais je lui rappelle alors mes cycles inexistants mais il balaye cet argument d’un revers de main : c’est dû à l’allaitement (j’allaite encore Petite Costaude qui a 18 mois). Sur le moment, je ne trouve rien à dire et lui, continue. Il est d’avis que je dois arrêter l’allaitement pour voir si mes cycles reprennent puis on verra à quel moment on enlève ce kyste selon les douleurs que j’ai. Je me souviens d’un coup que cet été, j’avais des cycles courts, merdiques mais des cycles et Petite Costaude tétait tout autant voire davantage. Mais ça ne remporte pas son adhésion, je sors de son cabinet avec pour consigne de reprendre rendez-vous pour faire le point sur mes douleurs quand je veux.

Je suis assez abattue en rentrant chez moi : comment est-ce possible que mes cycles disparaissent d’un coup ; qu’on s’aperçoive de la présence d’un kyste à ce moment là mais que les deux événements ne soient pas liés.

Je me dis qu’il me faut un autre avis, une copinaute (qui se reconnaîtra, la solidarité blogo – pma est quand même géniale 💕) me donne le nom d’une super gynéco avec qui je prends rendez-vous.

Je me renseigne aussi sur l’excellent cycle de la leche league concernant le lien entre l’allaitement et la disparition des cycles et je trouve rapidement une réponse : une fois le retour de couche, les cycles peuvent être plus long mais il sont théoriquement présents. Dr Chic m’avait parlé du taux de prolactine qui bloquerai mon corps, mais visiblement, au stade où j’en suis la prolactine des mamans allaitantes est la même que celle des autres femmes.

J’ai aussi l’idée d’appeler mon centre pma (je ne sais pas si j’y retournerai, Mon Amoureux ne veut plus en entendre parler…) et dc Célèbre en personne m’appelle pour me conseiller : oui, c’est surement le kyste qui bloque mes cycles, c’est des symptômes typiques et il faut l’enlever assez rapidement, avant qu’il ne crée une inflammation autour de lui ou autre dégâts. Pour elle, l’enlever est la meilleure façon de préserver ma fertilité. Elle me conseille de demander une irm pour préciser de quoi est fait ce kyste puis de me faire opérer avec le Dr Chic. Et de lui faxer le compte rendu opératoire. Dr Chic est quand même un chic type puisqu’il a accepter toutes les consignes, en se rangeant immédiatement à l’avis du Dr Célèbre.

J’ai été réellement contente d’avoir eu l’avis d’une pro sur mon problème (qui reste un problème de riche…) et je lui fais confiance.

Je vais sûrement annuler le rdv pour avoir un second avis (qui serait en fait le troisième, pour un simple kyste, ça commence à être un peu trop…). Mon prochain rendez vous sera le 7 avril pour fixer la date de l’opération et je passe une irm le 25 avril. Je n’ai pas repris la pma mais ça y ressemble un peu !

j’ai quand même du mal à avaler cette nouvelle saleté de DNLP. Au mieux,je vais perdre du tissus ovarien, au pire mon ovaire droit. Mais comme on est des dieux de la fertilité Mon Amoureux et moi, ça va le faire ! 😂😧

Publicités