Des nouvelles (écho)

Ce matin, c’est avec une boule au ventre que nous sommes partis passer cet écho. Cela faisait deux semaines que nous l’attendions et pourtant, nous la redoutions tout autant. Déjà à cause de douleurs parfois assez fortes au ventre. Et depuis hier particulièrement : dans la matinée, j’ai eu une toute petite perte teinté de rose clair. Ce n’était pas grand chose mais j’ai tout de suite pensé au pire bien sûr. Malgré les messages rassurants de Ptbichon et de PrincessePi, je n’en menais pas large, l’Amoureux non plus.

C’était le Dr Célèbre qui devait faire cette écho mais finalement, elle était malade et c’est la gynéco qui nous avait fait le transfert qui nous a accueillis. Elle était enthousiaste de nous voir, heureuse de nous retrouver là. Nous, on se tenait fort la main et on restait très prudents. Je lui ai parlé de la perte immédiatement mais elle a préféré qu’on en reparle après l’écho. Elle a calculé que nous sommes à 6 sa + 5 (que ça fait bizarre d’entendre ça !) Elle a préféré faire l’écho en sus-pubien.

Rapidement, elle nous a montré un embryon avec une belle activité cardiaque. Elle n’a pas fait de doppler pour « ne pas lui envoyer des ondes dans la tête ».

Elle nous a ensuite montré un deuxième embryon avec une activité cardiaque plus faible mais présente. Elle ne se prononce pas sur cet embryon, nous disant quand même qu’il peut très bien évoluer aussi et souhaite qu’on revienne contrôler dans une semaine.

Après, on a parlé des pertes, elle mise plutôt sur le col et n’est absolument pas inquiète. Puis elle a mesuré mes ovaires qui sont énormes : le droit fait plus de 8 cm et le gauche un peu plus de 5. Elle m’a rassuré, mes douleurs (qui me réveillent la nuit parfois !) viennent de là. C’est une hyperstim’ comme je le présentais un peu avant le test : 4 jours avant, mon ventre avait gonflé et était devenu douloureux (et l’est toujours). J’avais pourtant appelé la sage-femme de pma qui m’avait dit que ça ne pouvait pas être lié à la ponction et avait mis ça sur le compte de soucis digestifs. J’avais trouvé cette réponse bizarre mais je n’avais pas insisté. J’ai géré en me reposant beaucoup, ce qui était finalement la seule chose à faire je crois.

Nous sommes ressortis de là avec une photo de chaque embryon, nos ptits costauds. Maintenant qu’on les a découverts, qu’on a vu ces jolis points clignoter, nous serons très triste si ptit costaud n°2 ne résistait pas. Mais on sait aussi quelle chance on a même si tout est si fragile. On ne décroise pas les doigts et on envoie des pensées à ces deux costauds en espérant qu’ils résistent… Rendez-vous le 5 janvier pour les prochaines nouvelles.

Un énorme merci à vous toutes qui avez pensé à nous. PrincessePi, Ptbichon, Sisi, Migoune, Peppa et vous toutes qui m’avez soutenus et avez croisé les doigts. Les messages de soutien m’ont beaucoup touchés et j’en suis sûre, vos pensées ont contribué à nous faire arriver jusque là. Le soutien de la blogo est absolument merveilleux. J’exagère un peu mais si vous pouviez encore croiser pour le 5 janvier…

Je souhaite bien sûr à chacune d’entre vous qui attendez encore sur ce quai de bientôt monter dans le train et d’y trouver une place bien confortable.

 

Swap des couleurs : le colis de Zazounette

J’ai reçu tout début novembre, juste avant le lancement de la fiv3, le merveilleux colis que m’avait confectionné Zazounette pour le swap des couleurs.

Avant de vous présenter le colis et son contenu, je tiens à souligner à quel point ce colis a été une bouffé d’oxygène pendant toute cette fiv. Grâce à lui, je me suis sentie entourée de douceur, soutenue dans chaque étape du traitement et de l’attente.

Zazounette est une personne extrêmement généreuse et attentionnée. J’ai pris beaucoup de plaisir à échanger avec elle et je suis très heureuse de l’avoir découverte avec cet échange. Quel bonheur de confectionner un colis pour faire plaisir, mettre un peu de soleil et de douceur dans la vie d’une copinaute de galère ! Quel bonheur également de recevoir des attentions si bien choisis, qui me correspondent incroyablement !

J’ai donc reçu, un samedi de novembre, un colis vraiment très beau, son aspect extérieur était enchanteur :

En soulevant le couvercle, j’ai été époustouflée par le soin que Zazounette a mis à le confectionner et la jolie carte « Love ». Les papiers de soi bleu et argent, les confettis de toutes les couleurs et formes, l’ensemble était vraiment impressionnant.

Puis, en soulevant les papiers, j’ai vu le contenu, les objets joliment disposés, l’harmonie du dégradé de bleu.
J’ai trouvé très touchant par la carte.
Le colis contenait un vrai trésor, des objets soigneusement choisis :

20151106_153350

Une chauffrette, pour mettre sur mon ventre après la ponction. J’ai trouvé l’idée très très bonne et elle m’a beaucoup servie : combien de fois je me suis blottie sous la couette avec la chaufrette sur mon ventre endolori ! La chaleur réconfortante donne tout de suite une impression de bien-être.
Des gommes très belles à mettre au bout d’un crayon et avec cette jolie explication de Zazounette : « pour avoir le droit de se tromper. » Elle ont trouvé tout de suite leur place sur mes crayons.
De délicieux biscuits faits maison (en forme de coeur, quelle classe) ! Ils étaient délicieux, croustillants à souhait.
Un paquet de schtroumpfs (quelle bonne idée, même les bonbons sont bleu, c’est très fort !) pour les moments difficiles, le sucre remonte tellement le moral !
Un jeu marabout avec des petites astuces pour se détendre, une vraie source de bien être avec de jolies pensées pour accompagner les montagnes russe des traitements (et même après !).
Un petit carnet,pour écrire ses traitements ou ses pensées. J’ai fait les deux et je continue à écrire quotidiennement dedans !
Un savon de Marseille (la ville de ma swappeuse) qui avait parfumé délicieusement le colis et qui parfume merveilleusement la peau.
Des mouchoirs bleus (ma swappeuse précise : « pour pleurer de joie devant un test positif » !) qui m’ont motivé pendant toute la fiv : j’avais tellement envie de m’en servir à la fin !
Et puis, les livres évidemment ! .
Lori Nelson Spielman, demain est un autre jour que j’ai lu dès que je l’ai reçu. J’ai trouvé l’histoire captivante et l’héroïne vraiment attachante.
Un livre très positif, très agréable à lire, surtout avant de se lancer dans une fiv. Vraiment, ce livre m’a semblé parfait, exactement ce que j’avais envie pour aborder la fiv avec un bon moral !
Ken Follet, la chute des Géants, un livre qui me faisait un peu peur (j’avais dit que je n’aimais pas les livres avec de trop nombreux personnages et celui-ci n’en manquait pas) mais que j’ai beaucoup aimé et qui s’est révélé être une excellente idée pour attendre pendant de longues heures les rendez-vous, pour faire passer le temps plus vite ! J’ai d’ailleurs acheté la suite : l’hiver du monde .
Zazounette m’a énormément gâtée et ces trésors ont enchanté mon mois de novembre. Je la remercie de tout coeur pour sa générosité et son inventivité. On peut dire qu’elle a éclairé cette fiv3 grâce à toutes ces merveilles.
Un grand merci à la liseuse hypertile pour avoir organisé un si bel échange, je suis ravie d’y avoir participé et j’espère avoir donné autant de bonheur que j’en ai reçu.

 

 

Troisième taux

Tout d’abord, je ne sais comment vous remercier pour vos mots de réconfort, pour votre soutien, pour vos croisages qui m’ont accompagnés tout ce week-end et jusqu’au résultat de la prise de sang.

Après avoir beaucoup angoissé ce week-end, j’ai essayé de me raisonner. Mais pour être honnête, j’avais imaginé le pire pour ce troisième taux. Une peur irraisonné s’était emparé de moi et j’avais beaucoup de mal à me calmer.

J’ai reçu le résultat à 10h35 avec un appel de ma secrétaire préférée dans mon centre, alors que la récré venait de sonner. Le taux est à 810 UI contre 321 UI il y a 2 jours. La secrétaire m’a dit que c’est très bien, on arrête là les prises de sang. Et j’ai rendez-vous le 29 décembre pour une écho. Notre (nos ?) ptit(s) costaud(s) semble(nt) s’accrocher. On espère tant qu’il(s) continue(nt) !

On est bien sûr heureux. On sait qu’on a fait un pas en avant. Et on sait aussi que rien n’est joué, on ne relâche pas notre vigilance. Les angoisses continuent à me coller à la peau. Je suis contente d’arrêter ces prises de sang qui me rendaient littéralement folle. Après notre parcours, on a tellement peur. Alors, step by step, je vais essayer d’occuper les prochains jours. Un peu plus de 2 semaines avant l’écho, ça me semble si long !

Je pense fort fort à vous toutes, à celles qui ont vécu encore un échec, un de trop. Mes copines de Dreamteam, plein de pensées pour vous. ❤ Et je pense aussi à celles qui attendent : un traitement, une adoption, un rendez-vous. Une pensée particulière pour Peppa pour qui je croise fort !

Taux du jour

Je m’excuse par avance pour cet article : je devrais être juste heureuse, je ne suis qu’une boule de stress.

Le taux du jour est à 321 UI. On était à 152 jeudi, il a donc doublé en 48h. Mais il a tout juste doublé. Et j’ai écumé les blogs des copinautes pour lire leur second taux. Et en général, il avait bien plus que doublé. Je ne peux m’empêcher de m’inquiéter. C’est nul, hein, je suis consciente qu’on a une énorme chance d’en être là, que pour le moment, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Mais c’est incontrôlable, je crois.

Prochaine prise de sang lundi. J’abuse si je vous demande de croiser encore ?

Des pensées pour mes petites étoiles et toutes celles qui vivent des moments difficiles. ❤

résultat

Je vais faire très court car je ne sais que dire ni par où commencer cet article, rien n’est clair dans ma tête.

La sage-femme vient de m’appeler : c’est positif. Taux à 152 UI. On est 14 jours après la ponction (9 jours post transfert donc), elle me dit que c’est un bon taux. Prochain contrôle samedi. Evidemment, avec l’Amoureux, on a pleuré. C’est la première fois qu’on a un espoir. Un de nos deux costaud semble s’être accroché. Nous croisons si fort pour qu’il reste avec nous…

Quand je lisais des copinautes qui annonçait une prise de sang positive, je pensais toujours qu’on devait être transporté de joie. Mais je me rend compte qu’on tremble aussi, on a si peur du prochain taux.

Merci à vous toutes d’être là. Merci pour votre soutien inestimable, pour vos mots toujours réconfortants. Je pense particulièrement à la #dreamteamnovembre, à vous toutes qui avez subit encore un échec. Gambinou, Mam’zelle Bulle, Charlie, Anabelle, plein de pensées pour vous. Mespetitesétoiles et Pipine, je croise pour vous !

Et je pense aussi très fort à celles qui sont toujours à quai ou qui l’ont définitivement quitté les bras vides.

Je vous embrasse toutes. ❤ Et, si je peux encore vous demander un service : ne décroisez pas pour samedi.

Le temps s’étire

Nous ne sommes que trois jours après le transfert. Je ne me souvenais plus que c’était si long. Le temps semble s’étirer. De l’effervescence des traitements, des contrôles réguliers, des appels presque quotidien de la pma, il ne reste plus rien.

Les premières heures après le transfert, j’ai été extrêmement angoissée. J’ai mis du temps à réussir à calmer ces pensées noires qui ne quittaient plus ma tête. Pourtant, quand nos embryons étaient au labo et qu’on ne savait même pas s’ils étaient encore en vie, je me sentais bien moins paniquée. J’ai compris pourquoi : au labo, rien ne dépendait de moi. Je ne pouvais pas reprocher à mon corps de ne pas prendre soin de nos embryons alors que ceux-ci étaient à plus de 60 km de moi !

Mais dès qu’ils ont rejoint le dedans de moi, je me suis sentie investie d’une responsabilité qui me dépassait. Comme si je pouvais maîtriser les choses ou du moins, faire en sorte que mon corps accepte et laisse grandir ces embryons. Je ne pensais qu’à eux, qu’à ce qui se passait dans mon corps (et que le temps semble long quand on n’a qu’une seule pensée, quand plus rien ne nous diverti de cette obsession !). Bien entendu, j’ai essayer de reprendre le contrôle sur mon cerveau qui semblait bloqué en mode « panique ». 1393227_733850283307415_2135288648_n

J’ai appris hier qu’aucun embryon n’avait pu être congelé.

Puis, j’ai compris pourquoi je me sentais si mal : j’avais l’impression que mon corps, mes pensées, mes faits et gestes seraient responsables du succès ou de l’échec maintenant que je porte ces graines d’espoir. Et j’ai essayer d’accepter que ce n’est pas le cas. Même après le transfert, j’essaie de me dire que c’est comme au  labo où ce sont les embryons qui font ou non leur boulot.

Et vos messages suite au transfert m’ont beaucoup touchés et bien aidés ainsi que les supers activités de ma copine PrincessePi : aujourd’hui, c’est la Sainte Barbe et une tradition provençale veut qu’on plante des graines de blés et/ou lentilles dans 3 coupelles. Ceci apporterai bonheur et prospérité dans la maison. Et à Noël, quand les graines auront poussées, ce sera une jolie décoration sur la table. Si ça vous dit, vous avez jusqu’à ce soir pour planter vos lentilles ! Pour en savoir plus : c’est ici ! Merci ma copine d’avoir ainsi mis de la beauté dans ma journée ! ❤

20151203_131743

Je continue à croiser les doigts pour mes copines de dreamteam : Anabelle, Gambinou, Mes petites étoiles, Pipine. On ne lâche rien !

Je pense également à toutes les blogo-cop qui doivent surmonter un énième échec, toujours si difficile… Et à toutes celles qui attendent depuis trop longtemps ou qui ne peuvent même plus attendre…

Un bon week-end à vous toutes. ❤

Retour sur 5 jours d’attente et récit de cette journée…

Jeudi, après la ponction où on nous annonçait 12 ovocytes (sans savoir combien étaient matures) ; nous redoutions l’attente jusqu’à ce jour. 5 jours qui nous paraissaient interminables, qui étaient comme une montagne à franchir. Nous avions prévus des choses (oh, que des choses calmes, je n’avais pas envie de bouger après la ponction) pour nous occuper. Et beaucoup d’amour surtout pour supporter ces longues journées.

Vendredi et samedi, j’ai eu des douleurs digestives fortes qui m’ont finalement bien occupées. L’Amoureux a tout géré, s’est occupé des repas, de la maison, a fait un peu de travaux. Moi, je n’ai fait que dormir, lire, rester au chaud sous la couette.

Dimanche et lundi sont finalement vite passé, j’ai fait de petites choses à la maison. Le dimanche nous sommes allés au marché et nous avons mangés de bonnes choses. Et mardi, jour attendu et redouté est finalement très vite arrivé.

Cette nuit, nous avons très mal dormis, inquiets de la sentence qui nous attendais. Nous sommes partis très tôt au centre pour éviter les bouchons et avons eu le temps de prendre un petit déjeuner royal même si l’estomac restait un peu noué.

Nous sommes ensuite allés attendre devant la salle de transfert où nous nous sommes tenus fort la main avec l’angoisse qui montait. La gynéco nous a finalement accueilli et dit que les nouvelles étaient bonnes :

sur les 12 ovocytes, 9 étaient matures et ont donnés 9 embryons. Aujourd’hui, à J5, nous avons 2 blastocystes et 3 embryons un peu en retard (entre morula et blastocyste) qui vont être poussé à J6 pour espérer en congeler. Les autres ont arrêté leur développement.

Nous avons donc eu le transfert des 2 blastocystes, pour une fois un transfert très facile sans aucune douleur. J’ai voulu savoir quel était le score de nos blastocystes mais pour une raison que je ne comprends pas, la biologiste n’a pas voulu nous le dire (ce qui m’a un peu stressé et fait penser qu’ils n’étaient pas très beaux). Finalement, la gynéco qui a fait le transfert nous a dit qu’on transférait deux embryons costauds, que le transfert facile était une très bonne chose et qu’elle attendait de nos nouvelles dans 10 jours.

Je suis donc en mode couvade. Et maintenant, je vais essayer de rester calme et sereine…

92618195

En rentrant, j’ai lu l’article de Mamz’elle Bulle qui m’a fendu le coeur. Je pense fort fort à Charlie et à Mamz’elle Bulle à qui je souhaite plein de courage pour surmonter cette difficile nouvelle.

Je pense également à toute la #dreamteam et espère bientôt de très bonnes nouvelles ! Je ne décroise pas les doigts ! 220px-Icone_botanique01

Et bien sûr, je pense à vous toutes, les blogocop’ et je vous remercie pour votre soutien ! ❤