Lettre ouverte à Susan Miller (nouvelles inside)

Cher Susan,

tu as choisi de pratiquer un métier ambitieux. Quoi de plus utile que de répondre à l’angoissante question : « de quoi demain sera t-il fait ? » Surtout pour nous, les pmettes, on aimerai tant qu’on nous assure qu’on sortira de cette galère qu’est la pma avec un enfant dans les bras ! (bon, si c’est pour nous annoncer que ça marchera jamais, j’avoue que c’est plus discutable…)

Tu as donc choisi l’astrologie pour aider les gens à prévoir leur avenir. Permet moi d’abord de te dire que je trouve ce choix discutable. Ainsi, selon toi, toutes les personnes nés dans la même période ont le même destin au même moment ? Mouais… Je suis rationnelle alors j’ai du mal à y croire.

Passons, tu es l’astrologue des stars, je m’en suis remise à tes prédictions.

Ainsi, donc, tu m’annonces que le 11 août, Jupiter, planète de la bonne fortune et des cadeaux est avec moi et son rôle est de me rendre heureuse. Tu t’imagines bien que ça m’a rendu folle de joie, cette bonne nouvelle.

Mais j’ai très vite déchanté, Susan.

Figure-toi que le 10 Août ; j’ai appris une nouvelle qui n’augurait rien de bon : un taux de Bhcg de 22 UI/L ; 16 jours après l’ovulation. Tu vas bien sûr objecter que le 10 Août, ta prédiction ne s’appliquait pas. Soit. Mais cette prise de sang qui n’annonçait à coup sur pas une grossesse évolutive, a amener mon centre a me demander de refaire un dosage 2 jours plus tard. Parce que, vois-tu, 22 UI, ça veut dire qu’il s’est passé « quelque chose ».

J’ai donc fait une autre prise de sang le 12 Août. Là, normalement, la bonne fortune, le bonheur et les cadeaux, c’était pour moi, n’est-ce pas ? Bon, vu comment c’était engagé, il aurait fallu un vrai miracle avec un taux qui effectue une merveilleuse remontée. Je n’en attendais pas tant mais j’espérais, au moins, un taux qui s’annule pour remuer le moins possible le couteau dans la plaie.

Mais non, bien sûr, le taux stagne. Ce qui amène à une troisième prise de sang demain. Alors, ce petit jeu très drôle qui consiste à me rendre au labo pour vérifier que la fausse couche va venir, tu t’imagines bien que ça me met en joie. Merci pour le cadeau Susan, il ne fallait pas !

Avec un peu de chance, la fausse couche se passera le jour de mon anniversaire. Comme je ne veux surtout pas qu’on me le souhaite (rapport que vieillir quand on est en pma c’est pas une bonne nouvelle) , ce sera peut être mon unique cadeau !

Permet moi de te dire, chère Susan, que vraiment, tu me gâte beaucoup. Alors, puisque tu prédis l’avenir et que tu sembles quelque peu joueuse, tu dois sûrement être une grande copine de DNLP, non ? Je vais te dire, tu vas me rendre un petit service : demande-lui de s’occuper un peu de toute les copines de galère qui attendent leur tour depuis bien trop longtemps. Les Icsis, Julys, Pépette, Fortuna, ILGC, Jamaissansmafiv, Kalyz, Charlie, Gambinou, Pipine, KeepCalm, ptbichon, Justomate, Lili, Carotte, Ballerine, Unbebeanous, on est nombreuses à trouver le temps très très long. Il faut un billet de train (en première classe bien sûr) pour chacune de mes blogocop’s.

Revenons à tes prédictions : selon ton horoscope, cette période phare de ma vie commencé le 11 Août se termine le 9 septembre 2016. Alors, j’espère que la suite ne sera pas du même acabit que ces premiers jours. Les blagues les plus courtes sont toujours les meilleurs, ne l’oublie pas. Bon, on fait un pacte, tu te rattrapes sur les prochains mois et je ne dis pas aux stars que tu t’es méchamment plantée pour le début de cette période ?

Signé : Pmavie qui en a un peu marre de la pma…

Je termine ce post en vous remerciant toutes de votre soutien. Je lis vos post et vos commentaires qui me font du bien mais je n’ai pas toujours la force d’y répondre. Avec l’Amoureux, on est au fond du trou pour tout vous dire mais grâce à vos mains tendus, aux mojitos des Icsis et toute cette solidarité de la blogo, on va finir par remonter cette pente. Merci à vous d’être là. ❤

Publicités

Etre née la veille de la chance

Par où commencer ? Je vous avais promis un article sur les statistiques mais je n’avais pas la tête à ça…

Mon dernier article, je l’ai écrit la veille de la décongélation de nos deux embryons. Je n’en ai pas parlé parce qu’on avait convenu avec Dr Célèbre de tenter ce tev pendant les vacances, les chances que les embryons résistent à la décongélation étant vraiment minces. Nous voulions ne plus avoir la perspective de ces embryons qu’il nous faudrait réveiller pour qu’ils meurent immédiatement. Alors, on a fait ce tev.

Contre toute attente, un embryon a résisté, a même repris son développement et nous avons eu le bonheur d’un transfert à J3 d’un embryon de 8 cellules, parfait selon les biologistes.

Pendant l’attente, nous avons eu du mal à gérer nos émotions. Nous étions tellement heureux de ce miracle, cet embryon qui défie les prédictions des biologistes. C’était difficile de penser que ce warrior pouvait ne pas aller plus loin, ne pas s’implanter…

Aujourd’hui, c’était le jour de la prise de sang redoutée. Taux à 22 UI. Fin du rêve… Je me souviens d’un post de la Reine avec l’horoscope de Susan Miller (je suis vierge comme la Reine, la classe !) qui m’avait fait sourire : la chance devait arriver le 11 Août, le lendemain de la prise de sang. Je suis née la veille de la chance…

Nous ferons bien une troisième fiv, l’avant dernière… Nous avions fait une croix sur la fiv2 lors du test négatif en juin mais nous ne nous attendions pas à ce rebondissement qui finalement enfonce le couteau dans la plaie.

Plein de pensées à vous toutes, je vous lis tous les jours mais commente peu, je n’y arrive plus…

EDIT : je précise que la prise de sang à été faite 13 jours après le transfert d’un J3